Rencontrez l'artiste : Marieke van Heesbeen

Meet the artist: Marieke van Heesbeen

L'histoire — Une vision ludique de la relation entre forme et fonction. La céramiste néerlandaise Marieke van Heesbeen est partie à la recherche de la combinaison parfaite de formes pour soutenir notre savon Halo.

Qu'est-ce qui t'inspire?

« Je m'inspire de beaucoup de choses : des buis taillés de manière ludique aux bols simplistes du cycle en passant par les tuyaux qui relient une usine. Le monde est une archive inépuisable de formes.

Comment démarrer un projet ?
« Je possède des archives toujours croissantes de formes en porcelaine que j'empile et combine de manière ludique. Le design se développe au cours du processus. Je donne aux formes une fonction (différente), je les déforme en les combinant avec d'autres formes. Dans mes archives, tant de combinaisons n'ont pas encore été réalisées, j'aime être surpris par une forme et par les détails qu'implique le design.

De quel travail êtes-vous le plus fier ?
"Il y a un élément dans chaque forme qui me rend heureux. Le moment où la forme et la couleur sont en parfaite harmonie est ce qui me rend fier."

Qu’est-ce qui vous a inspiré pour cette collaboration ?
« La forme du Halo a été le point de départ de cette collaboration. Le Halo est une forme récurrente dans mes créations, cela rendait très intéressant de trouver l'harmonie parfaite entre le Savon et le Plat.

Comment mettez-vous l'accent sur la forme dans cette collaboration pour un « produit fonctionnel » ?
« En recherchant l'équilibre parfait entre les deux formes, je peux toujours mettre l'accent sur la forme pour un produit fonctionnel. En combinant différentes formes je suis parti à la recherche de cet équilibre. Les anneaux extérieur et intérieur sont deux demi-halos inversés qui créent le conteneur. Le coon à l'intérieur maintient le savon.

Faites-vous quelque chose pour rendre votre travail plus durable ?
« Avec chaque produit que je fabrique, j'ai des matériaux résiduels, à la fois en argile et en glaçure. Je laisse sécher l'argile par couleur, que je broie et reconstitue en une nouvelle argile. Je sèche le glaçage en poudre que je diluerai à nouveau avec la bonne quantité d'eau.

0 commentaires

Laissez un commentaire